Conte de Noël

Publié le par Bobzeflash

Message liminaire à Mnemo et potentiellement évitatoire de procès : Cher Mnemo, figure-toi que nous avons eu, à la même période, une idée comparable. Il s'agit bien d'une coïncidence, et je peux produire des témoins (enfin, un témoin) qui peut témoigner, justement, de l'ancienneté de mon idée. Réjouissons-nous donc de dégotter simultanément des idées merveilleuses. Je ne voudrais pas que notre belle amitié finisse en première page du Parisien.

Petit jeu parce que c'est vous :
17 amis blogueurs, voire commentateurs, sont dissimulés dans ce texte. Une bonne bière bien fraîche à qui me les débusque tous :

Le chevalier traversa dare-dare tout le bois, et parvenu à son orée, lia connaissance avec un petit gnome, qui observait en catimini les voyageurs.
"Mon bon seigneur ! je repère les plus distraits, et les soulage de leur bourse !"
Quel dilemne ! morigéner le malandrin, ou fermer les yeux ?
"Comment t'appelles-tu ?
- Fracasse ! André de mon prénom !
- Hé bien, quel joli métier tu fais là Fracasse ! et qu'as-tu dans ta besace, dis ?
- Din
ars, roupies, louis et florins !
- Allez, va, que je ne te croise plus !
- Oh mon bon Seigneur, accordez-moi de faire route avec vous, les chemins sont si peu sûrs !
Devant sa mine avachie, le chevalier se laissa séduire :
"Allez, tu feras route avec moi.
- Oh mon seigneur, je vous aime !
- Eh là, du calme ! foin d'amitié entre nous, notre relation n'en est qu'à ses prémices !
B
on gré mal gré, le che***valier s'engagea sur le chemin, le gnome marchant à ses côtés :
"Allez, pas de chichis ! croyez bien que je vous serai reconnaissant ! " ajouta le gnome, qui ricanait en douce.
Soudain le gnome accrocha le pied du chevalier et le mis à bas.
"Dis, bu
tor !! en voilà des manières ! je m'en vais te corriger !" cria le chevalier fort et haut, virilisant son discours.
Nonobstant l'avertissement, le gnome en profita pour se saisir de la bourse du chevalier, et démarra fissa vers le bois.
"Attends, le drôle ! aux lods et ventes de ma tenure, je m'en vais ajouter ton butin !"
Le chevalier eût tôt fait de rattraper le gnome et le pendit sur un dragibus*

(* sorte de gibet bourguignon de la fin du XIV°)

*** oui bon d'accord, ça va hein

Publié dans On s'en fout

Commenter cet article

blueco 08/12/2006 16:54

Alors là, si Mnema dit vrai, je lui tire sincèrement mon chapeau.
Parce que trouver que ....le ! aux lo.... me désignait (le lolo), c'était quand même vraiment pas évident. D'ailleurs, je n'avais pas toruvé.
Bravo et merci à toi, Oh Grand BobZeFlash pour de nouveau nous abreuver à un rythme effréné de ta brillantissime prose, sois en remercié. Et bon courage pour ce déferlement de travail qui semble devenir une charge professionnelle constante et régulière.

Kir 08/12/2006 14:50

Mein Gott, j'suis dedans et j'ai rien vu !!*honte*

La gReLuChe 08/12/2006 13:43

Bah moi je les ai tous trouvés :)***
*** oui bon d'accord, ça va hein

Je vais essayer d'arrêter de vivre ma vraie vie pour avoir le temps de te lire à ton rythme... ceci n'est pas du tout une excuse pour ne pas avoir joué : même moi, j'me serais pas trouvée (vu mon activité, je suis même étonnée d'y être ;).

Bien, donc maintenant je vais lire le truc du vendredi.

dragibus 08/12/2006 12:11

je dois bien être le seul à avoir un article sur wikipedia tiens .....
 

Ancat 07/12/2006 22:41

Would you like to marry me ???

Bobzeflash 15/12/2006 09:44

euh... c'est sympa dis-donc, là j'ai une petite histoire sur le feu, je la termine et on en reparle ok baby ?