Le monsieur tout nu

Publié le par Bobzeflash

Il n'y a pas si longtemps, c'est-à-dire au cours du printemps, j'ai organisé chez moi l'un de mes célèbres apéritifs où tout Paris se précipite... La technique de l'apéro est quelque chose d'éprouvé que je conseille à tous les gens comme moi qui ne savent pas recevoir leurs amis : prétendez que vous faites un apéro, simple prélude à une sortie subséquente. Vous vous contenterez ainsi de mettre des cacahuètes dans un bol, trois carottes près d'une béchamelle, et le tour est joué. Bien sûr, à minuit, vos amis qui sont toujours là ont faim. Comme c'est officiellement un apéritif et que vous n'êtes pas censé avoir prévu quoique ce soit, ils ne sont pas regardants et lorsque vous brandissez hors du congélateur vos pizzas trois fromages ils sont ravis, reconnaissants et soulagés.

Bref sur les coups de 23 h - minuit nous étions tranquillement en train de nous congratuler d'être tous en si bonne compagnie lorsque deux d'entre nous qui se faisait vraiment ch qui désiraient fumer se rendirent à la fenêtre (sachant que j'habite sur un grand boulevard ; le vis-à-vis n'est donc pas immédiat, mais reste perceptible à l'oeil nu ; c'est ainsi par exemple que l'été, pile en face de moi (depuis ma pièce principale, eh oui tiens donc une métaphore filée), j'ai une voisine qui se déplace nue dans son appartement, mais je ne la vois pas bien bien quand même). Là, ils ont avisé un Monsieur d'un immeuble de l'autre côté de la rue qui est sorti sur son balcon tout nu. Le Monsieur est venu tout contre son balcon, et avec le geste le plus naturel du monde, s'est soulagé (récapitulatif : il s'agissait du cinquième et avant-dernier étage, les immeubles étant tous bornés à six étages sur ce boulevard). Cinq étages plus bas, un demi-cercle foncé s'est rapidemment dessiné au sol (il n'y avait pas de passants à ce moment-là). Ensuite, le Monsieur tout nu, au lieu de rentrer piteusement chez lui, a allumé un cigare ou une cigarette et s'est installé dans un fauteuil. Il a fumé tranquillement pendant que les passants intrigués ralentissaient au moment d'aborder le demi-cercle et finissaient (odorat ? instinct ?) par le contourner.

L'événement a été commenté et globalement condamné. Eh bien moi, secrètement, j'ai admiré le Monsieur tout nu. Parce qu'au-delà du fait que tout ça c'est pas propre (on est bien d'accord), je serais bien incapable de le faire. Du coup j'avoue que l'aplomb avec lequel cela a été réalisé m'a scotché.

Commenter cet article

chlorop 18/11/2006 18:19

"Ouvrir sa fenêtre et pisser sur les passants, ça c'est amusant" (vian)cet homme avait de bonnes références,  bcp de savoir-vivre et un flegme magnifique. S'il avait eu une kro à la main et été un survet', je dis pas, mais nu avec un cigare en bouche, vraiment, c'est racé.

dragibus 02/11/2006 08:32

Des carottes avec de la béchamel tu es sur de ton coup ??
Je mets plutot du fromage blanc mélangé avec du Roquefort, c'est pas mal du tout

blueco 22/10/2006 15:37

Mon cher Bob, je partage ton sentiment. Evidemment, sur le coup, j'aurais joué les vieux réactionnaires de droite en disant que c'était scandaleux de souiller de la sorte la voie publique par un jet d'urine intempestif et que quand on est moche comme ce gros bonhomme, on devrait se cacher au lieu de s'exhiber sur le balcon (encore, un beau gosse bien baraqué, j'dis pas, chuis bizarrement plus tolérant, ;-)! Mais dans un second temps, j'me serais dit qu'il avait du cran, encore qu'il était peut-être trop bourré pour se rendre réellement compte de ce qu'il faisait.

Bobzeflash 26/10/2006 17:54

attention, à ce jour, rien n'indique précisément :- qu'il était moche- qu'il était gros- qu'il était bourrédonc la possibilité qu'il s'agisse d'un beau gosse bien baraqué à jeûn n'est pas exclue.

Miss B 22/10/2006 14:04

Et dire qu'après, tout le monde râle parce que Mémé Paulette sort son chien 15 fois par jour, mais n'a cependant pas le réflexe de trainer son toutou jusque dans le caniveau... Y en a qui bénéficie de passe-droit, maintenant j'suis sûre... C'est quoi ? Chat perché ?

Bobzeflash 26/10/2006 17:51

On pourrait faire un comparatif des impacts environnementaux pipi d'homme/caca de chien mais j'ai peur que le débat ne nous emmène trop loin...

Un Homme 21/10/2006 11:43

Nous savons donc a present que tu n'es pas atteint de somnambulisme postier :DPar ailleurs, je tiens a te signaler mon cher Bob que l'utilisation de l'image du Manneken Pis qui illustre si judicieusement ce message, n'est helas pas libre de droit... Donc prepare ton chequier... ;)

Bobzeflash 26/10/2006 17:46

ah ah oui mais non, regarde bien, là il s'agit de mon voisin, qui, me semble-t-il, est libre de tout droit...