Stupeur et trouble à la fnac

Publié le par Bobzeflash

Il me semble complètement indispensable de retranscrire ici ma visite à la fnac de ce lundi, et plus particulièrement au moment où elle touchait à sa fin, c'est-à-dire, vous l'aurez compris, lors du passage en caisse.

Car un lundi, entre midi et deux, à la fnac des Halles (je précise l'endroit et le lieu pour le cas où, édifiées par mon récit, certaines personnes voudraient s'y rendre dans des conditions similaires), il n'y a pas grand-monde, et comme de par hasard, il n'y a pas beaucoup de caisses ouvertes non plus. Toutefois, avisant une petite file d'attente, je me dis : "tiens, voilà une caisse ouverte, rendons-nous y donc" (j'aime bien me vouvoyer, ça m'excite). Il y avait en effet trois ou quatre hommes seuls devant moi, pas de couples, pas de filles, et je m'apprêtai à m'abimer dans une certaine attente lorsque j'avisai juste à côté une caisse tout aussi ouverte, avec une dame réglant ses achats, mais sans que personne d'autre ne s'y presse. Curieux phénomène.

C'est alors que, avide de glaner davantage d'informations afin de parvenir à donner une explication crédible au phénomène, je penchai la tête afin de voir celle de l'hôtesse de ma caisse. Effectivement. Il s'agissait d'une bombasse, avec une petite tête toute mignonne, presque angélique, mais avec ce qu'il faut de chiennasse pour attirer l'homme, et en l'occurrence les trois qui s'empilaient devant elle alors que sa collègue de l'autre caisse, pas vilaine mais pas de quoi flamber une banane non plus, n'enregistrait dans le même temps qu'un succès mitigé.

Moins par souci d'éviter de grossir le troupeau que parce que j'étais pressé, j'ai renoncé à provoquer un échange, si bref et professionnel soit-il, avec cette créature, et je me suis translaté à la caisse libre. Tout en m'interrogeant sur la nature masculine (mais peut-être plus simplement humaine) qui avait poussé les clients à s'entasser devant elle, croyant sans doute optimiser ainsi le maigre espoir qu'ils avaient de la niquer.

Vu que le temps m'a manqué ce jour-là et que je n'ai pas pu faire le tour de mes projets d'achats, je vais peut-être y retourner lundi prochain, afin de tenter d'observer (dans un souci de vérification scientifique, qui, avouons-le, m'honore) un éventuel phénomène similaire autour de cette créature, ce qui pourrait ériger mon observation en loi sociologique. Tiens, oui, c'est pas bête, faisons ça.

Publié dans La vie des bêtes

Commenter cet article

Lucy 13/04/2007 08:57

De toute façon... bien des caissières sont recrutées à la Fnac PARCE QUE ce sont des bombasses....

Bobzeflash 13/04/2007 11:02

AH BON ???????alors je pense qu'il faut virer les recruteurs sur le champ parce que, honnêtement, c'est pas pour faire mon difficile ou quoi, mais en tant que client acharné de la fnac, j'avoue que je n'aurais pas déduit ça tout seul...

You 01/04/2007 00:36

"Comment aborder une jeune fille qui ne m'a pas été présentée" Pour les nuls, on le trouve pas, à la Fnac ?Parce que pour le coup, ça deviendrait utile immédiatement.

Bobzeflash 02/04/2007 18:33

Moi j'ai mon truc : je fais un blog (je me permets d'ailleurs de te conseiller cette méthode étonnante)...

Aurélia 28/03/2007 14:39

Fais pas ton hypocrite.T'es dégoûtant et pis c'est tout.(Et Mme Bob a bien du courage)(perso je t'aurais déjà renvoyé à l'expéditeur)(non mais oh).

Bobzeflash 28/03/2007 16:50

Si tu ne reviens sur la web que pour faire me sortir des désagréabletés, c'est même pas trop la peine.Ferais mieux de poster du consistant.Paske les promesses à répétition, en ce moment, on sature un peu...Alors au travail et foin de mauvaises excuses.

Nono 28/03/2007 12:38

Il faudra que tu m'expliques, un jour, comment il est possible de se rendre à la Fnac des Halles sans qu'il n'y ait, je cite, "grand monde".
M'enfin?!
Et oui, oui, j'ai décidé, à partir de dorénavant, de ponctuer chacune de mes interventions d'un "menfin?!" du plus bel effet.
Cela gêne-t-il quelqu'un?
M'enfin?!

Bobzeflash 28/03/2007 16:48

Je trouve que cette nouvelle marque de fabrique va réhausser encore, si c'est possible, le niveau de qualité de tes interventions. Je m'en réjouis à l'avance.

élise 28/03/2007 09:21

Je comprends ta curiositéil y a bien longtemps maintenant, nous avions en centre aéré un directeur de centre genre "hypra méga block de la nuit de la mort qui tue" cheveux mi longs tirants vers le blond, yeux vert, dents blanches et bien calibrées, peua bronzée effet croustillant bref le grand frère d'anthony dinozzo du NCIS :ophabituées que nous étions à avoir de vieux ventripotant s huilleux et autre militants syndicaux des instits du coins, nous étions toutes plus attentives et motivées...il lui suffisait de murmurer nous allons commencer pour qu'un brouhaha genre stade de foot stoppe comme par magie et que la réunion finisse toujours trop tôt brefétude sociologique réussiele charme fait tout dans la vieil ne suffit pas d'être un bloc ou une bombassemais qu'une certaine beauté attire et intéresse et l'affaire est dans l'sacmoralitési tu veux qu'elle te cherche dans la file.... sois toi même et à la caisse ne pointe que ton humour...bisouilles très cher BOB à très vite

Bobzeflash 28/03/2007 16:47

Merci pour ces conseils Elise, malheureusement inutilisables : je ne sais pas aborder une jeune fille qui ne m'a pas été présentée (restes stériles d'une éducation huguenote)