ça y est c'est bon là j'ai bien compris

Publié le par Bobzeflash


Eh oui ! parce qu'au départ j'avais pas bien capté !!! mais là je crois c'est bon.

D'abord, il te faut savoir que mon chef est parti. Ce fut grande peine. C'était à peu près le seul chef que j'ai eu à qui je pouvais dire à 16 h 30 : "bon euh faut qu'j'y aille, là, j'ai pas que ça à foutre quand même". Sauf que maintenant le nouveau chef est là et qu'il a l'air plus sensible aux marques extérieures de la soumission sociale. Fini les blagues.

Par ailleurs, ce nouveau chef (sous observation scrutative depuis bientôt trois semaines) affiche en permanence une grande tempérance, dans l'attitude et dans le verbe, ce qui contraste avec la sanguinité du chef précédent. Nous nous sommes alors interrogés sur ce qu'allait pouvoir résulter de la confrontation entre nouveau-chef-top-calme et super-cheffe-ingérable.

Nous avions déjà assisté, spectateurs discrets mais friands, à l'évolution des rapports entre ancien-chef-sanguin et super-cheffe-trop-conne. Les tous premiers temps, comme ils ne se connaissaient pas bien, ils se contentaient d'échanger des propos badins (mais toujours juridiquement argumentés) :
[extrait, de mémoire, aussi proche du réel que possible]
"Mais vous comprenez rien c'est pas vrai ça !
- Je vous rappelle que je suis votre chef de service !"
Avant de, rapidement, ne plus s'adresser la parole, ce qui est très productif en terme d'organisation du travail dans le service.

Or donc, hier après-midi, voilà que ma super-cheffe fomente une réunion avec mon nouveau chef à moi que j'ai, et moi-même. J'ai donc pu assister à une scène étonnante, en totale contraste avec ce que j'avais jusqu'alors vécu :
[super cheffe] nanani...nanana... [conclusion] : bloh !
[nouveau chef tout calme] : ah mais tout à fait ! vous avez tout à fait raison !
[super cheffe] (peu habituée à se faire encourager, elle s'enflamme)  et nanana, et nanani... [nouvelle conclusion, sur le même sujet, mais complètement contradictoire avec la première] : bluh !
[nouveau chef tout calme] : ah mais bien entendu ! vous avez infiniment raison (sic)"

Là je me suis dis qu'il avait le niveau international. Super cheffe est toute contente, ses sécrétions glandulaires sont au max, et nouveau-chef-tout-pondéré-tout-rassurant est trop bien vu. Des mois qu'on s'entête à lui démontrer qu'elle a juridiquement tort, alors qu'elle a hiérarchiquement raison ! D'ailleurs cette réunion m'a rappelé une scène du Dernier des Mohicans, lorsque le héros allongé dans l'herbe commence à chauffer l'héroïne en lui parlant de sa vie tout ça, et explique que son père le Mohican lui a appris à ne pas essayer de comprendre les Blancs, et à ne pas chercher à se faire comprendre d'eux. Pour Supercheffe c'est exactement ça : son système de pensée n'est pas cartésien, il répond certainement à une autre logique tout aussi légitime, mais qui malheureusement ne nous permet pas d'entrer en communication avec elle.

Puisqu'on en est à parler boulot, je ne saurais trop vous recommander la lecture édifiante du dernier numéro de l'AJDA, fameuse revue de droit administratif, et notamment son article phare : "le lapin de garenne saisi par le droit".

Et pour les petites devinettes de fin de post, je n'offre plus de photo de moi nu puisque personne n'en veut, en revanche je veux bien offrir un resto (mais le dernier, passkaprès ça va bien) à qui me donne l'auteur de ces lignes éternelles (on est entre nous, toute googlisation est bien sûr à bannir) :

Mon hirondelle
Tu es plus belle
Qu’une balise html
Une portion de babibel
 
Mais la vie est cruelle
Et un retour de manivelle   (refrain)
A brisé notre arc en ciel

Commenter cet article

4. 21/09/2006 20:48

Ben alors c'est qui??? (c'est pour ma culture ^^)bisous4.

Bobzeflash 22/09/2006 16:36

toi, on voit que t'as pas lu le blog de Didine ....

Didine 21/09/2006 09:19

Ahem ahem...
(air dégagé)
Bon bah moi, pas plus que les autres, je vois vraiment vraiment pas qui peut être l'auteur de ce truc (quoique franchement, pour être honnête, c'est surtout le fait que deux commentateurs semble savoir qui me sidère, mais bref...).
Pffff...ben c'est pas demain que je mangerais au resto avec toi...(comment ça si ? Si ? Ah bon)

Bobzeflash 21/09/2006 10:20

ah là là je comptais un peu sur toi là tu vois ? donc tu sais vraiment pas ? bon c'est pas grave on n'a qu'à aller manger quand même et je te dirais qui c'était... :-)

Cassandre 20/09/2006 23:59

Je ne sais pas, rien, ni avis, ni conseils avisés,  ni pour la devinette du jour, ni pour les joies des accords et désaccords des chefs et sous- chefs, ni pour vos copains et leurs soucis divers et variés! Rien de rien, même pas une note humoristique ou un jeu de mot discutable...
Alors juste bonsoir/ Dobrou noc a sladke sny!

Bobzeflash 21/09/2006 00:26

c'est pas grave ça merci de votre visite mais je crois que la dernière fois j'avais déjà épuisé mes ressources en slovaque alors je me contenterais de répéter : dobru nocku...

N. le maudit 20/09/2006 23:04

Pour cause de voeu de silence, je ne peux donner la réponse (que je connais pourtant). Tant pis pour le resto. J'aime assez les rimes sinon: ça me rappelle un peu les jolis poèmes que l'on peut lire dans le métro parfois.

Bobzeflash 21/09/2006 00:26

Mais qui es-tu mystérieux N le maudit ? N comme... Nosfératu ? Nostradamus ? Nestor le pingouin ?...

mnemo 20/09/2006 22:43

En fait l'auteur de cette chanson est une femme...