lâcheté et rémunération défiscalisée

Publié le par Bobzeflash

Le président : "Monsieur le rapporteur, vous avez la parole"
Le rapporteur : "gnignigni.... gnagnagna... 1/ rien n'indique que le marché soit spécifique ; s'il n'est pas spécifique, la validité du marché serait remise en cause... regnigi, regnagna...  2/ aucun élement ne figure au dossier quant à l'information des entreprises ; or ce manquement, s'il été avéré, entâcherait d'illégalité la totalité de la procédure"
L'acheteur : "1/ ah mais pas de souci, le marché est bien spécifique [fin de l'argumentation]
2/ ah mais ne vous en faites pas ! on les a appelées par téléphone !" [décodage : j'essaie même plus de t'endormir, je me fous bien ouvertement de ta gueule]
3/ [et l'argument choc pour la fin]) apprenez que nous avons toujours procédé ainsi [quoi je me targue de mes propres turpitudes ?]

A ce moment, le rapporteur constate qu'il est à un tournant de sa vie. Soit il rentre dans l'acheteur, lui explose sa race (en termes juridiques idoines), et propose un avis défavorable. Gageons que cet avis défavorable soit juridiquement fondé. Gageons que le président suive, puisque l'avis défavorable juridiquement fondé ne peut qu'être suivi. L'acheteur va alors perdre beaucoup d'argent. Rentré à son bureau, tout fulminant, il donnera le coup de téléphone approprié pour qu'à l'avenir ce rapporteur soit écarté. Et il obtiendra ce qu'il souhaite.

Soit il opine du chef, se déclare satisfait, puis rentre chez lui en attendant de recevoir son chèque défiscalisé.

Le rapporteur : "Monsieur le président, me voilà éclairé, je propose donc un avis favorable [...]"

Le tout est de connaître le prix de chaque homme.

Mais on ne va pas finir aussi tristement. Voici de la vraie devinette, avec moult prix à la clef :
qui donc a déclaré : "c'est la première fois que je vois un déserteur passer ses troupes en revue ?"

si vous trouvez le déclarateur : vous gagnez un apéro
si vous trouvez le déserteur : vous gagnez un digestif
si vous trouvez les deux : vous gagnez le repas
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ada 11/09/2006 12:42

Justement, en tant que jeune fille sérieuse, je ne fais pas de blague

La fille 09/09/2006 20:01

Chéri, j'ai l'impression qu'Ada a envie de te voir nu ;)))
Fille

Bobzeflash 09/09/2006 21:37

mais non c'est juste une petite blague, Ada est une jeune fille sérieuse, tu l'as compris(des mois que je la drague sans succès)

blueco 09/09/2006 16:07

Mon cher Bob, recoucou,
Tu dis que le tout est de connaître la valeur de chaque homme, eh bien, je crois que tu es un homme d'une grande valeur.
Dans la vie, on est tous amenés à faire des concessions avec ses principes, le tout est d'en être conscient et de pouvoir continuer à se regarder dans la glace après les avoir faites. Je peux dire que c'est ton cas donc il n'y a pas de réelle lâcheté dans ton attitude.
C'est vrai que c'était marrant, le petit rapporteur, mais bon, ça commence à dater....
En revanche, je renonce définitivement à répondre à tes devinettes....

Bobzeflash 09/09/2006 21:36

merci mais arrête ça va pas faire crédible... Quand la lâcheté est rémunérée à sa juste valeur, ma foi, j'avoue que...

Badibuh 09/09/2006 11:04

Heu pour l'énigme je crois que c'est mon voisin René parlant de son garagiste qui s'appelle Boris Vian, nan si ouais, je te jure, c'était le jour de la révision des 4000km.

Bobzeflash 09/09/2006 21:35

c'est toujours très dommage car tu es toujours tout tout proche mais désolé non (pourtant pas loin)

ancat 08/09/2006 23:30

mnemo : c'est sur, que sous les feux, la vérité est cachée, viens, bascule, de notre côté obscur !tout ça avec un charmant cheveu sur la langue.... i like it !

Bobzeflash 09/09/2006 21:38

i like it like that...
as you said...