Jorn Riel, inuits, Germanie ultérieure

Publié le par Bobzeflash

(ben oui je sais la photo est pourrie, seulement bientôt je vais acquérir un appareil photo numérique et là on va voir ce qu'on va voir)

L'année dernière, au Chat Pitre, rue Duchefdelaville, Jorn Riel dédicaçait ses oeuvres. Comme chaque fois que je suis en présence de quelqu'un que j'admire, je ne sais pas trop quoi raconter par peur de l'ennuyer. En revanche, je n'aime pas qu'on orthographie mal mon nom. J'étais à deux doigts de le gifler, et puis bon, c'est Jorn Riel quand même.

Riel, écrivain, ethnologue, raconte (entre autres !) la vie des chasseurs Danois vivant dans le Nord-Ouest du Groenland (ses personnages ayant plus ou moins vraiment existé), et la vie des Esquimaux. On apprend beaucoup de choses sur ce peuple étonnant. Par exemple, il n'existe pas de combat entre membres de la tribu : en cas de conflit, les belligérants s'affronte dans une joute verbale chantée, et le perdant est tellement humilié qu'il choisit l'exil. Autre aspect civilisationnel dont on gagnerait à s'inspirer : le visiteur se voit offrir le gite, le couvert et la femme de son hôte. J'ai d'ailleurs évoqué cette coutume lors de mon séjour à Nancy chez un couple d'amis, mais au vu des réactions je crois que la France n'est pas encore prête pour ce genre d'avancée civilisationnelle.

Aujourd'hui, selon son expression, Riel "décongèle" et vit quelques mois par an parmi les Papous ("La Faille" en est un récit). C'est pareil, c'est toujours aussi bien, c'est chez les Papous maintenant.

Fort de ces jolis récits d'aventures, j'ai décidé moi-même de me lancer dans l'exploration des derniers lieux non encore visités de la planète, et de commencer par la Germanie de l'Ouest où je me rends dès demain matin. En vérité, je n'en suis pas à mon premier séjour. Depuis environ quinze ans que ma soeur vit là-bas, j'ai eu l'occasion d'étudier ce peuple étrange et fascinant que sont les Germains. D'ailleurs depuis le temps que j'y vais certains pensent que je parle allemand alors que pas du tout ! une langue avec des mots de trente lettres, merci bien, je m'en suis bien gardé. Quand un indigène me parle et que visiblement il attend une réaction de ma part, je m'en tire généralement avec un "ya guénao" (attention transcription littérale), qui est à peu de choses près l'équivalent du "c'est pas faux" de kaamelot.

Il faut savoir qu'ils sont généralement moustachus, même jeunes, qu'ils mettent des chaussettes dans leurs sandales (sauf mon beau-frère, c'était une des conditions du mariage) et que leur femme (qui généralement s'appelle Martina, ou Karolina, éventuellement Judith mais c'est à peu près tout) ne s'épilent pas car les hivers peuvent être rudes (ce qui ne les empêchent pas de se reproduire, comme quoi...). Autre fait étonnant (et c'est là qu'on voit qu'ils sont à peine chrétiens), ils peuvent avaler un hot dog avec deux saucisses dans un quart de baguette tartiné à la moutarde à DIX HEURES ET DEMI DU MATIN. Attention, c'est du VECU, ce n'est pas qu'une histoire qu'on raconte aux petits enfants pour leur faire peur.

Allez, c'est pas tout ça, mais moi je dois retourner au Franprix, eh oui, alors encore une fois (j'aime bien faire des adieux déchirants et un come-back trois jours après) bonnes vacances ou bon courage, selon, à tous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nono 22/07/2006 14:18

Si, Bob, tu en as (presque fait) un blog de ton voyage en Teutonie. Même que le récit de tes aventures hassancéhéfienne Paris-Beaune a sans doute été la première chose que j'ai lu de toi. Ce fut le coup de foudre, tu le sais bien... Grand fou va...

Bobzeflash 22/07/2006 20:56

Nono je... comment... tu me troubles...

nono 20/07/2006 19:25

Clémence, on s'en fout de savoir quel hébergeur tu dois choisir. Ce qu'on veut (ce que je veux) c'est que tu crées ton blog. Et vite, merci !
Bob : t'es mort? Si t'es mort, désolé de te déranger. Sinon, qu'est-ce que tu fous. Ton dernier message date de lundi : on est jeudi. C'est pas comme ça que tu vas parvenir aux méga-options d'over-blog. Allez mon gars, on se retire les doigts du fion et on écrit !!!

Bobzeflash 22/07/2006 00:11

Nono, je sais que tu me lis avec une attention peu soutenue...  Tout le monde a compris que je partais trois jours en Allemagne (ET MOI J'EN FAIS PAS UN BLOG, COMME CA EN PASSANT) et toi à qui je destine secrètement chacun de mes articles tu es encore complètement aux fraises !!!! là j'avoue c'est dur.

Clémence 20/07/2006 09:11

Je sais ca parce que je vais de temps en temps faire plouf plouf à la piscine du coin. Et épilées ou pas, les allemandes sont pas pudique. Du tout, du tout! Donc j ai eu l occasion de noter ce leger detail, quand elles se promenent à poil dans le vestiaire (alors qu il y a des cabines)...
Pour mon blog, je sais pas encore chez quel "hebergeur" le créer...Un petit conseil?

Bobzeflash 22/07/2006 00:07

Moi j'aime bien over-blog, mais si tu écoutes Nono il serait capable de te parler de blogspot...

B. 19/07/2006 19:18

Cassandre--> on pourrait même leur donner l'anpe aussi si ils veulent, pour ce que ça aide ici...

Bobzeflash 22/07/2006 00:06

pas question ça va faire des emplois en moins chez nous...

cassandre 18/07/2006 19:12

Tout s’explique, quand on sait que le Danois Jorn Riel a écrit un livre intitulé:« La vierge froide et autres racontars » …. Tout un programme, les filles de l’est…vous allez donc échanger Franprix contre Spar, les « chocopops » contre les « wurst » et la SNCF contre la Deutsche Bahn, ça peut marcher!

Bobzeflash 22/07/2006 00:05

J'ai  hélas remarqué un truc : c'est que les Allemandes parlent allemand, ce qui limite un peu les possibilités d'ouverture...