Les hommes expliqués aux femmes - article écrit en partenariat avec la mythic Maylis

Publié le par Bobzeflash

A la base, l'idée de cet article est né d'une initiative de Maylis qui souhaitait booster son blog avec de nouveaux projets. Les relations femmes-hommes intéressant à peu près tout le monde, le choix d'un thème pour des articles se faisant écho est arrivé assez naturellement...
Cet article est réservé aux femmes [si vous êtes un homme, ce n'est pas grave. Pour l'article vous concernant, rendez-vous chez Maylis].
 
L'article se fonde sur la compilation de diverses expériences ; il a donc vocation à représenter des tendances, et non de faire le tour de la question, ce qui, heureusement, n'est pas possible puisque nous sommes tous uniques. Si moi-même lisait ce post, je ne serais pas d'accord avec tout ce qui est écrit, car je ne m'y reconnais pas toujours : j'ai essayé de faire une moyenne pondérée de ce qui ressort des discussions avec mes potes depuis des années.
 
Je me suis récemment rendu à un barbecue où une petite fille de 3 ans a interpellé un petit garçon du même âge en lui disant : "elle est belle ma robe non ?". Le petit garçon, assez préoccupé par la question de savoir s'il allait parvenir à vaincre Dark Vador avec son épée laser verte, n'a pas prêté à la question toute l'attention que celle-ci méritait sûrement. Peu importe de savoir s'il s'agit de comportements innés ou induits : nous sommes plutôt là pour tirer des conséquences de l'événement.
 
 De la séduction : on ne vous le répètera jamais assez, laissez les hommes venir. Nous savons pertinemment que les filles sont formées dès le plus jeune âge pour nous capturer et nous enfermer dans un foyer monogamique à longue durée. Cela fait peur : n'oubliez pas que nous fabriquons chaque jour des milliards de spermatozoïdes que nous sommes poussés à répandre le plus abondamment possible de par le monde. Une fille trop démonstrative, trop entreprenante effraye, parce qu'elle ne laisse pas notre instinct de chasseur se développer, elle nous prive du plaisir de la conquête. Inconsciemment, ça donne l'impression d'une fille facile, donc potentiellement infidèle, donc susceptible de mettre plus tard nos spermatozoïdes en compétition avec d'autres et notre virilité à mal. En plus, n'oubliez jamais que la sexualité féminine, que l'on sait très puissante et peut-être pas encore complètement explorée, fait peur aux mecs : laissez-nous l'illusion de pouvoir la dompter en dirigeant les choses. Attention, les encouragements sont les bienvenus, mais des encouragements subtils, qui participent à la montée de l'ambiguïté, et ça, la montée de l'ambiguïté, c'est le TOP. Finalement, en matière de séduction, l'essentiel du boulot nous revient : soyez simplement désirables, et pour ça, à chacune sa recette (j'ai conscience des limites du conseil, là...)
 
 De la communication : je ne suis pas sûr que la vie en couple soit quelque chose de naturel. Davantage pour vous qui êtes dans cette logique depuis toutes petites. Les conversations de mes amies tournent généralement autour d'histoires de couples ou de sexualité. Les conversations de mes amis sont plus diversifiées, mais aussi parce que les hommes sont plus pudiques sur ces choses-là et n'en parlent pas facilement, et pour certains jamais. Alors n'incitez pas trop subtilement votre homme à COMMUNIQUER, le maître-mot de la vie en couple vue par les filles, car ce n'est pas un exercice très naturel pour nous (si un jour votre mec vous dit "mais que se passe-t-il ma chérie ça n'a pas l'air d'aller ? ne me dis pas qu'il n'y a rien, je vois bien qu'il y a quelque chose, vite je fais chauffer un thé installe-toi sur le canapé nous allons en parler", celui-là vous le trempez immédiatement dans un grand bocal de formol et vous l'envoyez au musée de l'homme). Attendez le bon moment (pas quand il rentre crevé du boulot, pas pendant un match de foot pour mesurer sa hiérarchisation des priorités, pas juste après l'amour quand il commence à s'endormir...) et parlez-lui franchement (arrêtez de penser qu'on va vous comprendre au premier soupir !! il faut nous parler explicitement !!!), dans l'idéal avec un problème précis pour lequel il vous proposera une solution ; si vous n'attendez que du soutien sans solution précise, on sait moins bien faire. Par exemple : arrêtez d'essayer de le tester avec les questions de la mort genre : "tu trouves pas que j'ai grossi ?" qui est le genre de questions qui nous terrorise parce qu'on sait qu'on a 9 chances sur 10 de répondre ce qui faut pas...
 
 De la respiration : élément très important : la respiration du couple. Ne le brimez pas, au besoin encouragez-le à sortir de son côté, à faire du sport avec ses potes (les hommes parlent entre eux autour d'une activité, et c'est bon que les hommes parlent entre eux de temps en temps, ça libère des tensions, vous et vos copines êtes bien placées pour le savoir). De votre côté n'hésitez pas, au besoin en lui imposant, de sortir également du vôtre. La richesse du couple est la communication, qui sera d'autant plus riche qu'elle est établie entre personnes aux expériences pas toujours identiques. Sachez-donc prendre du temps pour vous, pour vos amies, et encouragez-le à faire de même. Ca participera en outre à ce qu'il vous trouve désirable (et ça permet une transition de folaille).
 
 Du désir : l'usure du désir dans un couple est mécanique, naturelle, tout ce que vous voulez : elle est inexorable. En-dehors des cas fusionnels-éternels sommes toutes très rares, le désir a besoin d'être entretenu. Sachez donc vous montrer désirables : si l'homme sent qu'il a à la maison un meuble que plus personne ne regarde, son mojo va forcément en prendre un coup avec vous. N'oubliez pas de VALORISER votre homme en prenant soin de vous lorsque vous sortez, en discutant avec d'autres hommes en soirée (dans l'idéal : qu'il ne connaît pas), soyez pleinement femme pour lui rappeler que c'est un privilège pour lui de vous avoir.

 De la sexualité : toujours dans la même logique, la sexualité a besoin d'être entretenue. Il arrive un moment où l'envie première lorsqu'on se voit n'est plus de se jeter l'un sur l'autre, et c'est normal. La solution est parfois de communiquer (eh oui on sait c'est pas le plus simple avec nous), éventuellement de pratiquer certains jeux (il faut le faire parce qu'on en a envie, pas parce qu'on attend une solution miracle, sinon on risque de tomber dans une surrenchère qui n'a plus de sens et n'amène pas de satisfactions), bien souvent de mieux s'explorer : ce qui nous frappe dans nos bilans est que les filles sont souvent axées sur notre élément le plus saillant, alors qu'il est toujours très agréable de les sentir explorer un peu partout ailleurs, ce qui crée de nouvelles sensations et fait monter la frustration avant la conventionnelle saillie... Bref beaucoup de filles négligent les préliminaires ! (qui l'eût cru ?) peut-être en voulant nous faire plaisir, mais en risquant de tomber dans un enchaînement mécanique qui au final manque de sensualité et de plaisir.
 
 
Il est toujours très difficile de vouloir transformer un tigre en descente de lit. C'est votre challenge. Bonne chance à vous !
 

Publié dans La vie des bêtes

Commenter cet article

faust 27/06/2006 16:54

et pourtant, il a des stocks, le cachottier...
 
mais il se laisse désirer. c'est comme la stratégie amoureuse. l'investissement positif de l'attente, et toutes ces conneries.
à trop se faire attendre, on finit par se faire oublier.

Bobzeflash 27/06/2006 19:16

aucune stratégie c'est juste qu'il y a des relous qui me trustent toutes mes soirées et après j'ai plus de temps pour écrire (pourtant, rien qu'au boulot, il m'arrive trop des trucs intéressants ;-))

Nono 27/06/2006 16:34

Mouais, mais bon, mieux vaut des posts culturels qui n'intéressent personne, que pas de post du tout...
Ton public t'attend, merde !!! Deux jours sans nouveau message. A-t-on déjà vu pareille ignominie?!

Bobzeflash 27/06/2006 19:15

J'arrive je passe trop de temps sur ton blog c'est tout

friandise 27/06/2006 12:09

Cher Bob, permettez-moi de relever certains points...
La séduction... Nous les femmes, on a beau faire notre sourire le plus séduisant qui soit, sortir les mots les plus détournés, rien y fait, vous, les hommes vous ne comprenez rien ! Rien de mieux que d'y aller franco : "tu veux ou tu veux pas ?"
La communication...  Vous les hommes, vous nous prendriez dans vos bras en nous rassurant, peut-être que nous, les femmes, on ne viendraient pas pendant un match de foot (super important !) poser des questions débiles auxquelles vous, les hommes, vous ne répondez JAMAIS comme il faut !
La respiration... Personnellement, je me vois bien arrivée devant mon Doudou, le samedi soir en disant " Chéri, tu peux regarder le match tranquil, je sors en boîte avec mes copines !" Là, du coup, (parlant respiration) il devient rouge, puis violet pour finir bleu car il s'est étouffé ! "Toi... Friandise... sortir... boîte de nuit... seule... ? NON ! toi... regarder... foot (hyper important!) avec moi..."
Le désir... rien à dire...
La sexualité... euh... faut que je te laisse... je pars en exploration de certaines zones... euh... et jouer avec son... euh...
Bye, Bye !
Friandise

Bobzeflash 27/06/2006 19:15

Chère Friandise, les hommes sont comme les parents, les profs ou les chefs : ça se forme ! bon courage pour la suite !

Mnemo 26/06/2006 23:33

Je ne voudrais pas paraître mais tu pourrais développer ce que tu entends par le mot communiquer. Je ne le connais pas ni ne le comprend.
Euh communiquer, c'est important ??

ps: mis à part ce mot bizarre, c'est un bel article.

Bobzeflash 28/06/2006 10:46

Pas de panique Mnemo, comme je le disais à Zeek, il suffit juste d'écouter sans rien dire en hochant la tête de temps en temps, tu peux t'en tirer un quart d'heure (le temps de la mi-temps)

Blanche 26/06/2006 19:09

Vous savez quoi ?? Et bien moi je suis à peu près d'accord avec Ankou-net, sauf que je la verrais le soir plutôt que le matin, la pipe. Parce que le matin, le pôvre risque d'être tout fatigué pour aller chasser le tigre !!
Mais non ton article est pas trop long, il explique bien les choses.
Bises.

Bobzeflash 27/06/2006 19:14

Blanche : comme Ankou, mail, téléphone, tout ça. Merci bien ;-)