critique cinématographique poussée : OSS 117

Publié le par Bobzeflash

Hier soir, je suis allé voir OSS 117. Pas toujours hyper-fin mais bien rigolo. Toutefois, il y a un élément sur lequel il n'est pas possible de passer. Je ne dirais rien de la supposée destitution de Farouk par Nasser qui relève du gag, mais en revanche je ne peux que M'INSURGER contre une arnaque flagrante : le film est censé se dérouler en 55 et voilà qu'on retrouve OSS dans une Facel Vega Facellia bleu claire qui n'est sortie qu'en 56 ! JE PENSE QU IL SERAIT TEMPS D ARRETER DE PRENDRE LES GENS POUR DES CONS

Commenter cet article

lisouille 10/06/2006 07:33

pouahhh tu chipottesje suis sûre que tu es le seul au monde à avoir vu çaet en plus peut être que le gars de l'histoire était un pote au constructeur et que c'était un cadeau en avant premièrehistoire de lui prouver son affection non ?