Paris-Marrakech 1 minute

Publié le par Bobzeflash

Le beau-frère de mon chef est pilote d'hélicoptère et doit rapatrier un écureuil depuis Marrakech ce week-end. Comme il reste une place, mon chef me la propose : vol sec en avion jusqu'à Marrakech, perception de l'hélico, samedi soir à Fès, dimanche soir à Tanger ou Malaga, lundi soir à Perpignan, mardi à Paris. Sympa le week-end !

6 h 31 dans la navette m'amenant à l'aéroport, mon chef m'appelle, me dit que l'enregistrement ferme (!) je dis que je suis là dans 1 mn, il me dit ok cours. Je cours. D'ailleurs on se croise en courant, moi vers le comptoir d'enregistrement où un monsieur très gentil m'explique que ça vient juste de fermer.

7 h 44 : mon chef est dans un avion à 10.000 kms au-dessus du sol, moi dans le RER à 70 m en-dessous.
M'en fous bien pas mal, j'ai une tonne de repassage à faire, comme ça je vais pouvoir bien m'avancer, au lieu de faire le con en hélico.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

B. 21/08/2006 14:22

je l'avais pas lue celle-là. Mais on fait quoi de sa journée quand ça arrive un truc pareil? Me dis pas que t'as repassé quand même...

Bobzeflash 21/08/2006 19:50

ben non dans ces cas là tu commences un blog, il faut bien que la frustration sorte ;-)

Blanche 27/07/2006 19:16

J'avais pas lu cet article !! Pfff ça fait rager !!

lisouille 10/06/2006 06:51

Ohh quelle pouassemême que je serais rentré à pieds verte de ragegrrrrr