Saisi par l'effroi, je quitte temporairement ma retraite de l'île de Ré

Publié le par Bobzeflash


Est-ce que en deçà prend un trait d'union ? Ne pouvant me résoudre à prendre le risque d'entamer mon honneur et ma probité professionnels en laissant passer une éventuelle erreur de cet acabit, je décide d'empoigner mon bon vieux Robert, édition 1977, qui est rigolo car il contient des mots qui n'existe plus.

Je cherche donc mon trait d'union à "en deçà", et promenant mon regard un peu las sur la page censée délivrer la solution, ne voilà-t-il pas que je tombe sur "enculé" ! mes vertes années rejaillissent spontanément à ma mémoire, lorsque mes émotions érotiques, comme tout bon petit Français, oscillaient entre le catalogue de la Redoute et les gros mots à caractère sexuel du dictionnaire. Je m'abandonne alors un instant à la lecture nostalgique de la définition :

n. masc. : pédéraste passif.

Et là quelle n'est pas ma stupeur ! (et également la vôtre, désormais, j'imagine !)

Non seulement cette définition moyennâgeuse ferme la porte de la sodomie aux femmes, qui n'ont rien demandé les pauvres, mais également à tous les homosexuels non pédérastes.

Je possède chez moi (car là j'étais sur mon lieu de travail) une version beaucoup plus récente puisque de 1994. Une sorte d'amendement, assez curieux, a affecté depuis la définition :

enculé, ée : n. masc. : homosexuel passif.

La question des homosexuels semble donc avoir été réglée, mais pas réellement celle des hétérosexuelles, qui bien que bénéficiant désormais d'une petite ouverture avec le ", ée", ne se heurtent pas moins au masculin du genre annoncé (n. masc.) et des mots eux-mêmes.

Adepte de la libération de la femme de la première heure, je m'en vas t'écrire à l'ACADEMIE FRANCAISE, et on va voir ce qu'on va voir.

Vous comprenez bien, amis lecteurs, que je me devais de sortir de ma retraire pour pousser ce cri.

Qu'en plus t'imagine le nombre de visiteurs nouveaux issus de requests google avec un tel vocabulaire.

Je vous embrasse.


Publié dans La vie des bêtes

Commenter cet article

Ada 16/10/2008 00:30

Et d'après le TLFI y pas de trait d'union

Bobzeflash 11/11/2008 11:39


D'après le TLFI, que je découvre, il y a parfois un accent sur a et parfois non.

Alors bon, tu vois un peu.

Merci bien, hein.


Ada 27/09/2008 19:07

Je n'aurai qu'un commentaire, déjà posté ici mais c'est aussi ça l'écologie du blog :Vive la sodomie, hasta la victoria siempre !

Bobzeflash 11/11/2008 12:21


J'espère qu'il ne s'agit pas là d'une simple posture bloguesque


L'homme qui aime les femmes qui aiment les hommes qui aiment le couscous 27/09/2008 11:25

Abracadabrantesque.D'autant que la question des homosexuels (je parle uniquement des hommes, là, ceux qui aiment les hommes qui aiment les hommes) n'est pas tout à fait réglée. Car mais enfin, un enculé peut tout à fait être homosexuel actif dans la vie et un jour, ou peut-être uneu nuit, à la faveur d'un retournement de situation, passer du côté obscur.Moi, par exemple, je connais un homme qui connaît un homme qui connaît un homo qui est dans cette situation.

Bobzeflash 11/11/2008 12:20


Ca c'est comme mon pote Olivier, qui est un enculé la nuit mais très sympa le jour (je ne sais pas si je réponds bien à la question)